ADICO

Anserville et ses environs sous la révolution.

Jusqu’à cette époque, le territoire était divisé en bailliages et sénéchaussées, découpages qui permettaient la levée des impôts, le recrutement militaire et l’exercice de la justice. Dès 1789 on met en place les départements divisés en districts, eux-mêmes divisés en communes.

C’est sur ce même découpage que sont instituées les circonscriptions électorales des représentants aux États généraux que le Roi Louis XVI va convoquer.

En effet, la dégradation de la situation économique, les mauvaises récoltes dues à une météorologie catastrophique (inondations, gelée des terres de notre région), le poids de l’impôt difficilement supporté par les paysans engendrent une agitation politique incessante, le Roi décide alors la réunion des États Généraux en vue de collecter par la synthèse des Cahiers de Doléances les plaintes et vœux de « ses peuples ».

En vue de ceux du début mai 1789, on procède à l’élection des délégués qui siège.